Mea Culpa

Mea Culpa

mea culpa

Ayant eu un enfant sur le tard, j’ai forcément fréquenté pas mal de personnes de ma génération qui avaient des enfants alors que je n’en avais pas. Et je dois bien l’avouer, à cette époque nulliparesque, supporter ceux des autres me saoulait. Ils monopolisaient tout le monde, ils nous interrompaient tout le temps pendant nos super hyper importantes conversations (qui finissaient d’ailleurs inévitablement par tourner autour d’eux), ils nous obligeaient à fumer dehors, bref. Relous, les lardons. Je n’ai donc pas toujours été d’une patience extrême envers eux. Read more